Boostez votre visibilité avec Google Suggest et la position -1

La position -1 sur Google pour faire la différence dans le coeur des internautes

David Licoppe
De David Licoppe 7 min de lecture
7 min de lecture
Apprenez à utiliser Google Suggest et la position -1 pour augmenter votre visibilité et booster votre trafic.

Boostez votre visibilité sur Google avec la position -1 et Google Suggest

S’il y a un coupe-file juste pour vous au supermarché, vous le prenez. Alors pourquoi ne pas utiliser le coupe-file dans les résultats Google ?

G-Suggest.com est un outil mis au point il y a quelques années par l’équipe de David Licoppe. Il suggère des recherches et permet d’obtenir de la visibilité avant même que l’internaute ne valide sa recherche, avant même qu’un seul concurrent ne s’affiche sur un mot-clé donné dans Google.

Google Suggest, ou la position -1 sur Google, est le moyen de contourner la file à la caisse du supermarché.

Un super hack SEO pour faire x5 sur votre trafic et augmenter vos conversions de 28% par David Licoppe

Plus de portée organique sur Google et plus de clics grâce à ce hack sous-coté !

Lire sur Substack

Au vu de sa puissance, ce produit est assez coûteux. En effet, si tout le monde utilise ce système, celui-ci n’aura plus d’intérêt. Il faut donc éviter une utilisation à outrance.

Parlons un peu des coulisses de cette technique et des bénéfices de cette fameuse position –1.

Qu’est-ce que la position -1 sur Google ?

L’intégration d’une marque dans Google Suggest sert à faire apparaître lorsque l’internaute tape le début de sa recherche. La marque est donc vue comme étant déjà connue par Google et comme ayant une réputation dans le secteur. Cela est faux mais c’est ce que pense l’internaute.

Cela diffère de la position 0 qui, elle, correspond à un extrait de site mis en avant par Google (lien article à venir).

La visibilité est boostée pour deux raisons. D’une part, la marque apparaît avant même que les concurrents ne soient apparents. D’autre part, dans les résultats Google, seules les pages mentionnant la vôtre ressortent.

Pour pallier ce problème, il est intéressant de rédiger un article dans lequel vous réalisez une comparaison entre votre marque et la marque concurrente, présente dans les Google Suggest, afin de remonter dans les résultats Google.

Lorsque l’outil Google Suggest a été développé en 2004, l’idée de Google était de rendre la recherche plus intuitive. L’algorithme est semi-automatique. 

Ce qui veut dire que c’est manipulable : les internautes sont à l’origine des suggestions présentes en position -1 et il est possible de simuler un grand nombre de recherche avec un mot-clé et une marque pour la faire apparaître dans les Google Suggest. 

La partie manuelle va d’autant plus jouer sur les suggestions négatives, c’est-à-dire celles qui mentionnent un procès, les mots-clés comme « arnaques », etc.

Quelques chiffres pour comprendre l’influence de la position -1

  • 56% des internautes se disent influencés par les suggestions en position -1.
  • 7 personnes sur 10 utilisent les Google Suggest inconsciemment.
  • Les Google Suggest offrent une visibilité supérieure de 93%.
  • 75 % des internautes sont rassurés par Google Suggest.
  • 80 % des internautes fuient des entreprises avec des suggestions négatives (*marque* + « procès » ou « arnaques » …)
  • Il y a jusqu’à 23% d’augmentation de vente lorsqu’une marque est présente dans les Google Suggest.
  • Les Google Suggest réduisent le temps de frappe de 25%.
  • Il y a 3 secteurs pour lesquels intégrer les Google Suggest est compliqué : l’assurance en ligne, l’assurance auto et l’assurance moto.

Comment sont créés les Google Suggest et comment les exploiter ?

Les Google Suggest sont basées sur :

  • La fréquence des recherches : Le nombre de recherches avec des mots-clés ou expressions clés (plus une recherche est répétée un grand nombre de fois, plus elle entre dans la tendance) ;
  • L’historique des recherches : si vous faites une recherche, que vous fermez l’onglet, puis que vous faites à nouveau cette recherche, Google va repérer la répétition et va donc vous proposer cette recherche en position -1. Pour cela, il faut être connecté sur le compte Google ;
  • L’actualité web va davantage peser sur les Google Suggest : si un gros événement se produit, le grand nombre d’articles produits et le grand nombre de recherches vont faire entrer la recherche dans Google Suggest ;
  • La localisation de l’internaute : une recherche dans un pays francophone et une autre dans un pays anglophone vont faire ressortir deux pages de résultats et deux Google Suggest différents, car toutes les marques ne sont pas internationales.Vous pouvez utiliser Google Suggest pour trouver des idées de contenus. Le Google Suggest n’est pas lié à votre référencement naturel. Certes, plus d’apparitions dans les Google Suggest et donc dans les résultats de recherches signifient souvent plus de visites sur un site, et donc plus de visibilité. Mais ce n’est pas un critère de référencement.

Que faut-il retenir finalement sur cette position -1 sur Google ?

L’outil de Google Suggest est largement sous-estimé, tant dans son utilisation pour trouver des idées gratuitement et sans outils complémentaires, mais aussi dans l’implémentation de sa marque ou de son nom dans ces suggestions elles-mêmes.

De plus, s’il est relativement facile d’intégrer les Google Suggest, y rester n’est pas évident. Tout au long du mois de juin, nous vous donnerons toutes les cartes pour y arriver.

Nous avons désactivé le salon qui était dédié à Google Suggest, mais si vous êtes assez nombreux à vouloir le réactiver, on le fera volontiers pour vous aider à faire faire intégrer à Google Suggest. 

Partagez cet article