AI Apple vs ChatGPT: un match perdu d’avance ?

Marie Louisy

ReALM d’Apple surpasse GPT-4 : Nouvelle IA intégrée pour Siri et UX améliorée

Aux dernières nouvelles, Apple vient encore d’exploser le compteur. Laissant dans un lointain souvenir ChatGPT, Gemini et Copilot, sa nouvelle IA, ReALM (Reference Resolution As Language Modeling), bat GPT-4 à plate couture. Pionnière de l’IA localisée dans le hardware, ReALM facilite l’intégration dans les applications et améliore l’expérience utilisateur (UX). Apple l’a conçue pour améliorer les performances de ses assistants vocaux. Doublement outillé, ReALM traite simultanément et en temps réel, le contenu à l’écran et les tâches en arrière-plan. 

Dans cet article, vous découvrirez les spécificités de ReALM, ainsi que ses différences d’avec GPT-4.   

Quelles sont les caractéristiques de ReALM ? 

La localisation sur l’appareil

ReALM vient littéralement “sauver” Siri, dont les performances catastrophiques avaient refroidi l’intérêt des utilisateurs. 

Un champ d’action plus étendu

ReALM tient compte de paramètres supplémentaires en guise de résolution de référence. Résultat : Siri grâce à ReALM est plus intuitif, dispose d’une mémoire à court terme plus étendue et fournit des réponses plus riches. 

La confidentialité

ReALM s’appuie sur l’engagement de confidentialité de Apple pour fonctionner. Cette recherche de sécurité des données a conduit à localiser l’IA sur l’appareil, sans utiliser le Cloud. 

Quels sont les avantages de ReALM face à ChatGPT ?

L’architecture

L’architecture de ReALM est installée dans l’appareil, ce qui garantit la stabilité du rendu même hors ligne. Ses fonctionnalités telles que la reconnaissance vocale et d’images, ou le traitement du langage naturel sont actives en temps réel grâce à son assortiment de modèles pré-entraînés. 

Son framework Core ML1 fait sensation grâce à sa solidité. Il permet aux développeurs d’intégrer des modèles automatiques plus facilement dans les applications de leur choix. 

La taille

Face à ReALM, GPT-4 fait office de petit poucet. En effet, le modèle d’entrée de gamme de ReALM présente des capacités techniques supérieures. 

La capacité

Face à GPT-4, ReALM enregistre un avantage de 5%2 en termes de références. Plus évolué, il scanne les données de l’appareil avec plus de précision et de vitesse. Cette capacité ne concerne pas les connaissances ni l’intelligence générale. 

Grosso modo, ReALM fournit plus de puissance aux assistants vocaux grâce à l’apprentissage automatique, dans des conditions similaires à celles de GPT-4.

Qu’en disent les développeurs ?

Les développeurs ont observé les changements annoncés pour ReALM avec enthousiasme. La comparaison et le choix entre ReALM et GPT-4 leur ouvrent des perspectives intéressantes, selon leurs contraintes et leurs objectifs de travail. 

Les questions fréquentes sur le sujet

Comment ReALM classe-t-il Les références ? 

ReALM gère 3 types de références : les entités conversationnelles, les entités à l’écran et les entités en arrière-plan. Grâce à ce canevas, il renforce l’utilité et la contextualisation de Siri.  

Quels sont les points forts de ReALM ?

ReALM confère à Siri la capacité de mieux comprendre le contexte des requêtes et d’identifier les activités en arrière-plan. Pour y parvenir, il améliore la mémoire de Siri et  s’intègre harmonieusement à la politique de confidentialité de Apple. 

D’où vient l’assertion de Apple selon laquelle ReALM est supérieur à ChatGPT ?

Le modèle de ReALM le moins performant3 (paramètres de 250m) égale les capacités de GPT-4. Il en existe d’autres, tels que les modèles 1B et 3B, encore plus puissants. Les tests comparatifs ont été effectués sur GPT-3.5 et GPT-4.   

Est-ce que ReALM va modifier le comportement de mon iOS ?

Actuellement, Apple n’a confirmé aucune date de déploiement, et l’intégration de ReALM dans la suite iOS n’est pas d’actualité. Cependant une fois le calendrier de déploiement initié, iOS 18 et les modèles présentés à la prochaine World Wide Developers Conference (WWDC 2024) devraient être les premiers impactés.  

A retenir

Les IA ReALM et GPT-4 nourrissent des différences marquées, chacune selon sa spécialité :

  • ReALM a de meilleures performances pour les références
  • Il s’agit d’un modèle d’IA plus grand
  • Il transforme les données non textuelles en modélisation du langage
  • Il respecte la charte de confidentialité de Apple

“Au pays des aveugles, le borgne est roi” affirme le dicton. GPT-4 est générique et niché en ligne, tandis que ReALM est spécialisé et localisé dans le hardware : à chacun son rôle. Concurrent de taille, le lancement de ReALM lance une nouvelle saison de rebondissements pour l’IA.  


Références

  1. Apple Realm vs GPT-4 : coming of age for on-device AI, Medium. Publié le 07 avril 2024. Consulté le 11 avril 2024. ↩︎
  2. Apple on device AI ReALM vs GPT-4, Matchbox Software. Publié le 03 avril 2024. Consulté le 11 avril 2024. ↩︎
  3. Apple quietly Unveils new AI model ReALM, Reddit. Publié le 02 avril 2024. Consulté le 11 avril 2024. ↩︎
Partagez cet article
Laisser un commentaire