Google apporte des modifications impactant le SEO des cliniques d’avortement

David Licoppe

Désormais, les résultats de recherche de Google affichent des étiquettes de certification à côté des centres médicaux américaines qui proposent réellement des services d’avortement impactant fortement le SEO des cliniques d’avortement.

Après le rapport troublant de Bloomberg concernant les résultats erronés de Google Maps sur les centres d’avortement aux États-Unis, la firme californienne met en place une démarche d’amélioration de ses SERPs. 

Désormais, Google va étiqueter les centres médicaux proposant des services d’avortement afin de protéger les américaines des résultats trompeurs. Une décision fièrement saluée par le sénateur Mark Robert Warner.

Les législateurs américains derrière l’étiquetage des cliniques d’avortement

L’été dernier, le média Bloomberg accusait Google d’avoir proposé des résultats anti-avortement aux patientes souhaitant interrompre leur grossesse.

À l’issue de cette déclaration, les législateurs américains, dont le sénateur Mark R. Warner et la représentante Elissa Slotkin, avaient adressé une lettre au géant du web. 

Ils incitent Google à prendre des mesures rectificatives pour éviter de fournir des résultats trompeurs sur les établissements médicaux qui pratiquent l’avortement aux États-Unis.

Dans leur lettre, les législateurs avaient indiqué les statistiques suivantes :

  • 11% des résultats de recherche organique et 37% des résultats de Google Maps pour la requête « clinique d’avortement près de chez moi » dans les États interdisant l’avortement concernant essentiellement des établissements médicaux anti-avortement.
  • 28% des résultats sponsorisés portaient sur les centres anti-avortement.

Pour se conformer aux demandes des législateurs, Google procède depuis quelques mois à une série de modifications de son algorithme. Celles-ci incluent notamment l’étiquetage des résultats pour les cliniques vérifiées, c’est-à-dire les centres américains d’avortement volontaire.

Quel est l’intérêt de procéder à cette mise à jour ?

Les informations trompeuses ne sont pas rares sur internet, et les résultats liés aux cliniques d’avortement n’échappent pas à cette triste réalité. Outre la publication de Bloomberg à ce sujet, le Center for Countering Digital Hate avait également dénoncé Google en juin dernier.

Selon l’étude de cette organisation, un quart des résultats de Google Maps sur 10 orientait les patientes souhaitant avorter vers des centres de grossesse en crise. Pourtant, ces derniers n’étaient autres que de fausses cliniques visant à dissuader les internautes d’interrompre leur grossesse.

La mise à jour de l’étiquette des résultats de Google sur les cliniques vérifiées vise à offrir des informations médicales précises aux patientes. Elle permet de distinguer les cliniques spécialisées pratiquant l’avortement des établissements de santé qui ne proposent pas ce service.

Qu’est-ce qui va changer ?

Les travaux d’amélioration de l’algorithme de Google ne sont pas une mince affaire.

L’entreprise californienne affirme déployer plusieurs techniques pour mener à bien les vérifications des établissements médicaux proposant des services spécifiques comme l’avortement.

Dorénavant, elle collabore directement avec des sources d’information faisant autorité et n’hésite pas à contacter régulièrement les organismes de santé concernés pour s’assurer de la véracité de leurs informations.

En réponse à la demande des législateurs, Google leur transmet une lettre décrivant les modifications apportées à ses SERPs pour les cliniques d’avortement aux États-Unis. 

Désormais, seuls les centres de santé ayant fait l’objet de vérifications s’afficheront dans les résultats de recherche locale de Google à la suite d’une requête telle que « clinique d’avortement près de chez moi »

Les résultats seront étiquetés pour que les patientes ne se trompent pas d’établissement.

Quant aux résultats sur Google Maps, la firme de Mountain View n’a pas voulu apporter plus de détails sur les améliorations à venir. Elle note toutefois la mise en place de plusieurs séries de vérifications supplémentaires pour justifier que les cliniques d’avortement étiquetées pratiquent réellement ce service. 

Les patientes peuvent affiner leur recherche pour afficher les résultats des établissements qui ne proposent pas.

Les changements concernent-ils les résultats dans Google Ads ?

Pour pouvoir publier des annonces qui ciblent des mots clés liés à l’avortement, les annonceurs américains ont toujours été obligés de respecter un processus de certification. Celui-ci a été mis en place en vue de vérifier si une clinique propose ou non des services d’avortement.

Depuis 2019, le moteur de recherche affiche dans ses résultats sponsorisés les annonces des organismes de santé ayant terminé le processus de vérification. Celles-ci s’accompagnent de l’indication « Propose des avortements » ou « Ne propose pas d’avortements ».

Avec la mise à jour actuelle, les annonceurs qui vendent des pilules abortives peuvent être certifiés comme organismes proposant des avortements, à condition qu’ils ne distribuent pas les médicaments à leurs clientes au sein de leurs établissements.

Rappelons que Google n’est pas le seul moteur de recherche à avoir apporté des modifications à son algorithme. 

Yelp a aussi suivi cette voie et affiche une notification sur les pages professionnelles des centres de grossesse en crise, indiquant que ceux-ci ne proposent pas des services d’avortement.

Partagez cet article
Laisser un commentaire